Mort à Sorrow Beach, Yumington

Cette Twittfic dans l’univers de Yumington a été rédigée suivant l’impulsion et  les indications de son créateur, l’auteur Jeff Balek. J’aurais l’occasion de vous en parler plus longuement bientôt.

Il s’agit de raconter une histoire en 10 à 15 tweets ( maximum ) à partir d’une idée de base donnée par Jeff Balek.

Pour celle-ci, Hale dite Two, l’héroïne de Jeff Balek dans All Sinners se retrouvant mutée aux archives en sort des affaires non-élucidées. Le dossier complet, le manuel 2013 du twittacteur ainsi que les précédentes twittfics est à cet endroit . Les hashtags utilisés sont #twittfic et #yumington

Mort à Sorrow Beach

Et voilà, une expérience qui finit mal.C’est ma veine, je croyais m’en mettre plein les fouilles.

J’ai répondu à l’annonce du labo. Me suis déplacée jusque Yumington, ville inconnue. Il m’avait demandé complet secret.

Je me sens crever, doucement, sans douleur sur le sable humide. Etrange sensation cotonneuse.

Au hangar, ils m’ont bombardée de lumière verte: 2 x, 3x, 4x. Ils marmonnaient:  » avec le tablier et le masque, ça ira. »

Il est lourd ce tablier, je me sens asphyxiée par le masque. Ils m’observaient derrière la vitre.Mes jambes flageolaient.

Tout se diluait autour de moi. Ils se sont mis à gesticuler, me contrôler la tension en disant que j’étais trop menue.

Ils paniquaient et, curieusement, je ne pouvais même plus parler. A vrai dire, je m’en foutais. Bizarre tout de même.

Ce que j ‘ai soif ! Ils m’ont fait boire un liquide transparent, genre flotte. Ça ne calmait rien,et je m’affaissais.

J’ai atterrie dans une voiture.Le chauffeur, pâle, m’a soutenue et laissée ici en me disant  » buvez cette fiole ».

Je suis une chiffe. Je décline. Je suis sans-papiers. Le labo avait tout prévu. Plus que quelques minutes à ma vie.

Télécharger en epub ou mobi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *