Victor Hugo vient de mourir – Judith Perrignon

VL_HugoVientDeMourir_Perrichon_6_1122 mai 1885, Victor Hugo meurt après plusieurs jours d’agonie.
Judith Perrignon nous propose à travers ce roman de partager l’émoi collectif qu’a été celui des français à l’annonce de la perte prochaine de l’un de ses représentants les plus chéri du peuple.
C’est un roman documenté dans un style net et fluide qui a su me bousculer par sa simplicité et l’honnêteté de son récit.
Il est passionnant de voir comment la presse suit son agonie, comment le défilé des notables et grandes figures confisquent aux pauvres, aux misérables, aux ouvriers, ceux qui triment et courbent l’échine la possibilité de lui rendre un dernier hommage dans la sincérité de leurs convictions …drapeaux, place dans le cortège, slogans.
Affligeant, néanmoins fort peu surprenant finalement de constater comment le gouvernement va infiltrer les anarchistes, comment même certain zélé espère le débordement, quitte à en rajouter dans l’imagination de leur compte-rendu …tout est bon pour créer un climat de de peur.
L’intelligence de l’auteure est d’user du présent et de faire intervenir toute une galerie de personnages qu’ils soient intimes,amis,sa fille internée que personne n’a pris la peine de prévenir, ses petits-enfants traînant leur chagrin, journalistes, politiques et le peuple.
Et puis, évidemment il y a le clergé, offusqué, a qui le Panthéon est repris.
Ce mode de narration, d’un témoin à l’autre donne un bel aperçu de la tension et de l’émotion qui ont secoué la France et surtout, l’ébullition du monde ouvrier, de tous ces miséreux, leur chagrin et quelque part leur dégoût devant les décisions du pouvoir les privant d’aller se recueillir sur la tombe d’ Hugo. Un pouvoir politique qui s’approprie l’homme tout en lui faisant un hommage national.
J’ai appris pas mal de faits en lisant Victor Hugo vient de mourir. Je ne peux pas dire que j »en suis sortie indemne, loin de là…secouée, écoeurée par les répétitions à travers l’Histoire, oui celle-ci avec un H.
Beau roman paru chez L’iconoclaste, et encore une fois merci à la bibliothèque qui met tant de culture à disposition de ses usagers.
Deux extraits ci-dessous.

ExtraitHugoExtrait_Hugo2

Télécharger en epub ou mobi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *