#Infinitif salve d’ Hervé Lemonnier

MINOLTA DIGITAL CAMERAAujourd’hui, je vous présente H_X Lemonnier et vous invite à le découvrir en lisant #Infinitif salve. Hervé écrit ses poésies en live-tweet sur son compte twitter ( @H_X_Lemonnier ). Ces tweets sont comme des bulles de toutes les couleurs, légères, en ribambelles ! Je les vois s’égayer comme lorsqu’enfant je soufflais doucement pour qu’elles s’envolent plus haut, plus loin pleines de surprises et de promesses. Pour tout cela, et bien plus encore, j’aime lire le blog d’Hervé Era Da dire

Il s’est formé autour de ces #infinitifs salves tout un chapelet de contributeurs pour les traduire en espagnol, italien, allemand, et même picard ! Démonstration faite que la poésie est universelle.

J’ai fait la connaissance d’Hervé en novembre 2012 à l’occasion de la TwitterFiction AllSinners de Yumington ( @Yumington ) lancée, créée par Jeff Balek ( @balek ) qu’il n’est plus la peine que je vous présente si vous consultez ce blog régulièrement. A nouveau un grand merci à lui pour toutes les belles rencontres faites. Sur le blog d’Hervé, lisez-donc sa TwittFiction AllSinners.

Et maintenant, place à la lecture de cet #infinitif salve 14. Il n’a pas été simple de choisir parmi les 23 présentes à ce jour. Merci à Hervé Lemonnier de m’autoriser la dissémination de cette salve ( vous référer à la WebAssociationDesAuteurs ) et de librement l’illustrer par cette photo prise à Lille.

#Infinitif salve 14 

Suspendre le temps d’un vol la mécanique déchue de l’éternel à faire.
Surprendre en soi des sons, jeux d’un temps congelé.
Offrir à ses espoirs les contes bariolés, raturés en cascade.
Dérober à l’envie de ne plus savoir rire.
Initier un retour en ces terres délicieuses farandoles.
S’immiscer parce qu’enfin nous étions maîtres frêles, enfants seuls.
Démontrer piège en main qu’il eut fallu tromper ces demains dominés.
Accroître l’épice sucrée de nos rires légendaires.
Embraser l’univers fou d’un regard magicien.
Détrôner sans reproche.
Cabosser les secrets, écarteler croyances.
Vivre de s’enivrer sans cesser d’y goûter.

Télécharger en epub ou mobi

6 commentaires

  1. Merci Natalia, c’est un immense plaisir de voir partager une expression, quelle qu’en soit la forme, cela donne comme une impression vécue d’humanité. Le partage fait part de ta personne et cela est remarquable, vraiment. Lors des Live-Tweet des Salves #Infinitif tu m’as souvent soutenu par des RT qui sonnent alors comme un regard engageant à poursuivre un chemin que bien souvent j’ignore encore tout en le parcourant. Je tenais donc à te remercier ici de cette dissémination qui m’honore autant qu’elle me comble de plaisir et aussi de faire partie de mes twitt’amis.

    1. J’ai toujours eu une perception d’internet allant vers le partage et donc la dissémination. Je me souviens lorsque je lisais tes tweets pendant All Sinners j’étais épatée surtout sachant que tout cela était en live, rien de « prémédité « . Alors évidemment lorsque tu as commencé tes #infinitifs salves j’ai suivi tout cela de près. Quand j’apprécie, je partage, je dissémine, c’est l’avantage d’internet. Tes tweets sont un invitation au voyage, et à la réflexion, bien souvent et nous t’en remercions, nous les twittos qui ne disons peut-être rien mais aimons tes mots.
      Je serai toujours là pour te soutenir, toi et tes mots envolés.
      Merci pour ton message ami Poète 🙂

  2. Cela fait bien longtemps que je ne suis pas venue te voir. Surbookée, j’ai une vie médicale trépidante!. J’en ai presque oublié ma vie ;-). Je me suis abonnée. Tu en fais une description qui ne peut que forcer la curiosité. Retrouver mon âme d’enfant…… ne serait-ce qu’un instant.
    Bises

    1. Oui, je pense souvent à toi, tu m’as tellement encouragée et motivée par tes messages réguliers 🙂
      Contente de t’avoir fait connaître Hervé, tu ne seras pas déçue. Prends soin de toi, bises.

  3. Je ne sais pas d’où tu as trouvé cette image mais on a exactement la même statue à Helsinki. Du coup ça m’intéresse, elle est de toi la photo ?

    1. J’ai pris cette photo en 2009 à Lille lors de Lille3000 XXL Mi-anges Mi-démons. C’est un collectif russe AES +F qui a créé ces statues. D’après ce que j’ai compris deux sont restées sur Lille et les autres ont voyagé. Peut-être la ville d’Helsinki l’a-t-elle achetée ?
      Voici un lien vers une vidéo avec les douze anges et démons. C’était super de les voir en pleine rue.
      http://www.youtube.com/watch?v=ddSJuT9pMI4
      Merci pour ton intérêt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *