Cosmic Karma de Jérémy Semet

Cosmic Karma de Jérémy Semet ebook Walrus-Collection Micro Avril 2013

Cosmic Karma de Jérémy Semet
ebook
Walrus-Collection Micro
Avril 2013

Cosmic Karma

 Le résumé chez l’éditeur : Sid est un convoyeur spatial en route pour une lointaine destination. Seul à bord de son vaisseau-cargo, livré à lui-même, il laisse petit à petit son esprit partir à la dérive. D’aussi loin qu’il puisse se souvenir, il a toujours voulu être pilote : naviguer, il ne sait faire que ça. Il devrait donc se sentir dans son élément. Mais quelque chose cloche. Le vaisseau grince d’une façon étrange, des ombres le hantent et l’oppressent. Tout cela a peut-être un rapport avec un souvenir lointain, si lointain que pour en découvrir le secret, Sid doive traverser l’univers…

Cosmic Karma est un texte court (environ 40 pages) de la collection Micro.

Sid a accepté une mission, rejoindre à bord d’un vaisseau-cargo, sans équipage ni aucune aide, la lointaine étoile Aldébarran. Sid aime piloter, la seule manœuvre qui l’inquiète un peu est l’amarrage sans qu’il puisse en comprendre le motif.

Il ne se souvient plus des échanges avec l’individu qui lui a confié cette mission. Sa première escale est Cap Harris, son point de ravitaillement. Lorsqu’il y arrive, seule une voix dématérialisée lui répond lorsqu’il signale une chute de température dans la soute. En effet, en chemin, il ne s’alimente pas, ne dort pas non plus. Il réduit la consommation du vaisseau en passant en pilotage automatique. Et il rêve qu’il est capitaine d’un bateau de pêche.Il furette et descend à la soute qui ne contient que six boîtes de métal. Le froid perdure et il s’aperçoit qu’il émane des boîtes. « Il sentait son squelette s’envelopper d’une fine croûte de métal glacial ».Jusqu’au Cap les alertes vont perdurer.

Quittant Cap Harris il prend note de son plan de vol, direction l’Etoile d’Aldébarran , la douzième station étant Alskaa. Sa solitude est totale. Sid se croit seul au monde. Puis, au hasard d’un de ses déambulations il découvre son visage, déformé. Et tout dérape dans son esprit. Est-il en train de rêver encore ? Est-ce la réalité ? Quelles sont ces voix qu’il entend ?

J’arrête ici l’aperçu de cette nouvelle. La chute est très bien amenée, le rythme est géré à la perfection disséminant des indices par-ci par-là de façon judicieuse et l’idée est tout simplement géniale. Enfin, moi j’adhère complètement à ce space-opera et vous le conseille chaudement.

Il ne vous en coûtera que 99 centimes. Pour l’acheter rendez-vous à la boutique Walrus

Très belles illustrations en fin de texte de Vianney Carvalho

Le blog de Jérémy Semet : A partir du néant

Bonne lecture !

Télécharger en epub ou mobi

4 commentaires

    1. Bonjour, c’est tout de même la moindre des choses d’autant qu’elles sont vraiment très belles. Merci pour ton passage, ton message et au plaisir 🙂

  1. Hello ! Merci pour cette belle chronique Natalia. Je suis entièrement d’accord : Vianney a énormément de talent ! J’aurais aimé faire de cette nouvelle une sorte de Bd, mais il n’avait pas le temps et le format ne lui plait pas trop. Ces illustrations sont des merveilles et si la nouvelle sortait quelque part, les illus devaient suivre avec le texte : c’était obligé 🙂

    1. Hello Jérémy ! Le format nouvelle ne lui plait pas trop ? en tous cas, le duo d’artistes devrait bien fonctionner encore. Je suis contente que l’éditeur Walrus n’ait pas rechigné à inclure ces illustrations, je trouve ça très respectueux 🙂 A bientôt en espérant te lire à nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *